lundi 28 décembre 2015

Mon TOP 5 des livres lus en 2015

1. Saga La Passe-miroir
de Christelle Dabos

2. Rage
de Stephen King

3. Réparer les vivants
de Maylis de Kerangal

4. Saga Le trône de fer
de George R.R Martin
5. Les métamorphoses
d'Ovide

Mes autres coups de coeur de l'année :
L'enfer de Dante
Nous sommes Charlie d'un collectif d'auteurs

Poussières de Rose Bomar
Cet enfant de Joël Pommerat
Rebecca Kean : Potion macabre tome 3 de Cassandra O'Donnell
La 5e vague tome 1 de Rick Yancey
Lettres à mon père de Didier Lett


lundi 21 décembre 2015

Challenges 2016 à venir !

Bonjour, bonjour ! Je vous retrouve aujourd'hui non pas pour vous chroniquer un livre mais pur vous présenter les challenges auxquels je vais (re)participer pour l'année 2016. C'est intéressant de se donner des défis seule ou avec d'autres internautes. Les tris challenges que je vais vous présenter sont tous sur Livraddict.

1. Challenge des 100 romans en 2016
Challenge crée par Mickaéline et repris cette année par Kyradieuse, le principe est de lire 100 romans entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2016. J'incite sur le mot "roman" car cette fois-ci seul ce genre comptera. Pas de BDs/mangas/livres pour enfants/cuisine,etc, ce qui moi ne me dérange pas, mais aussi pas e poésie/pièce de théâtre, ce qui me dérange un peu plus ^^
Par contre les relectures, ebooks et recueils de nouvelle/nouvelles comptent !
J'ai participé à ce challenge cette année, et je l'ai trouvé bien sympatique. Il y a eu quelques échanges même si je suis resté pour ma part un peu dans mon coin ^^
Si vous êtes intéressés par ce challenge, cliquez ici.

2. Challenge des sagas
 (bannière 2015)

Challenge crée par Tagadatagdatsoin, le but est de comptabiliser par des points les sagas que vous commencez, mettez à jour ou terminez. Ce challenge compte plusieurs règles :
La lecture d'un tome (pas de manga ou BD) qui fait partie d'une saga vous rapport un point. (+1 point)
Un tome de plus de 500 pages (selon votre édition) vous rapporte un point supplémentaire (1 point pour le tome lu +1 point supplémentaire) et un tome de plus de 1000 pages vous rapporte deux points supplémentaires (1 point pour le tome + 2 points supplémentaires).

Lorsque vous terminez une saga, un bonus vous est offert :
2 ou 3 tomes : +1 point
4 ou 5 tomes : +2 points
6 à 8 tomes : +3 points
9 à 14 tomes : +4 points
Ensuite, +1 point pour chaque pallier de 5 livre en plus (15 à 19, 20 à 24.…)

Et vous pouvez gagner un point supplémentaire dans chacun de ces cas :
- vous lisez deux tomes de la même saga à la suite l'un de l'autre
- vous lisez un tome en lecture commune avec un autre participant du challenge
- vous lisez un tome en rapport avec les thèmes proposés à certaines période de l'année (qui ne sont pas obligatoires) :
     - Du 8/02 au 14/02 : Pour la Saint Valentin, lire tout livre en rapport avec la romance ou l'érotisme
     - Du 21/06 au 30/06 : Pour l'arrivée de l'été, tout livre en rapport avec l'été, la plage, la chaleur ou la mer 
     - Du 27/10 au 03/11: Pour Halloween, tout livre traitant de la peur, de l'horreur ou de l'épouvante
     - Du 21/12 au 30/12 : C'est l'hiver, tout livre sur cette saison, sur les fêtes de fin d'année et la neige !
Si vous êtes intéressés par ce challenge, cliquez ici.


3. Le tableau des maîtres
Challenge crée par TheCultural, il dure deux ans, du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2017. Le but est de livre un livre qui rentre dans la consigne de la semaine (ex : lire un Pocket Jeunesse, lire un thriller,etc...) ou lire le nombre de pages demandé pour la semaine, ou alors les deux ! Si vous choisissez qu'une des deux consignes de la semaine et que vous réussissez vous obtenez 1 point, si vous choississez les deux consignes vous pouvez obtenir 3 points.
Si vous êtes intéressés par ce challenge, cliquez ici.


samedi 19 décembre 2015

Bilan PAL Automne + PAL Hiver

Bonjour ! Ca y est, le froid s'installe, et une des seules choses qui arrivent à me réconforter cest un bon chocolat chaud sous ma couette accompagné d'un bon livre ! Pour moi ces trois mois s'apparentent à l'hibernation et je pense lire pas mal de livres pendant cette période. 
Je reviens d'abord sur ma sélection d'Automne que j'ai bien diminué avec 6 livres lus dont :

Et voici maintenant ma sélection d'Hiver qui comptera comme d'habitude 10 livres :



D'abord, c'est une silhouette, un soir, dans la rue... Un face-à-face avec la mort.
Ensuite, c'est une présence. Le jour : à tous les carrefours. La nuit : à ton chevet. Impossible à saisir, à expliquer, à prouver.
Bientôt, une obsession. Qui ruine ta carrière, te sépare de tes amis, de ton amant. Te rend folle. Et seule.
Juste une ombre. Qui s'étend sur ta vie et s'en empare à jamais.
Tu lui appartiens, il est déjà trop tard...




Genre : Thriller





Trois amis s'embarquent dans une drôle d'aventure : retaper en plein hiver une maison abandonnée dans un village désert de la région des fjords, à l'ouest de l'Islande, pour la transformer en gîte estival. Tous trois ont une chose en commun : ils s'attendaient à être seuls.

De l'autre côté du fjord, la police fait appel à Freyr, un psychiatre brisé par la disparition mystérieuse de son fils, trois ans auparavant, pour éclaircir les circonstances troubles du suicide d'une vieille femme. Il ne s'attendait pas à ce que cette enquête le ramène à son drame personnel.

Genre : Thriller

Par la magie d'un voeu, Dorian Gray conserve la grâce et la beauté de la jeunesse. Seul son portrait vieillira. Le jeune dandy s'adonne alors à toutes les expériences, s'enivre de sensations et recherche les plaisirs secrets et raffinés.
Pour se réaliser, il doit rechercher le plaisir et la beauté, sous toutes ses formes, bien ou mal. L'art n'a rien à voir avec la morale. 
Ce livre scandalisa l'Angleterre victorienne, Oscar Wilde fut mis en prison pour avoir vécu ce qu'il écrivait. Au siècle suivant, Proust, Gide, Montherlant, Malraux ont contribué à la célébrité du génial écrivain.


Genre : Classique





Dans la petite ville provençale de Plassans, au lendemain du coup d’Etat d’où va naître le Second Empire, deux adolescents, Miette et Silvère, se mêlent aux insurgés. Leur histoire d’amour comme le soulèvement des républicains traversent le roman, mais au-delà d’eux, c’est aussi la naissance d’une famille qui se trouve évoquée : les Rougon en même temps que les Macquart dont la double lignée, légitime et bâtarde, descend de la grand-mère de Silvère, Tante Dide. Et entre Pierre Rougon et son demi-frère Antoine Macquart, la lutte rapidement va s’ouvrir.



Genre : Classique





Le Haut Livre du Graal est un roman étrange et tourmenté, où la cruauté se mêle à l'élan de la foi. Des combats d'une indicible violence, des châtiments atroces, des demoiselles qui transportent des têtes coupées, aménagent une fenêtre à guillotine destinée aux hommes qui les ont dédaignées, règnent sur une cour de chevaliers mutilés. Le tout dans une atmosphère fantastique : un écuyer meurt d'une blessure reçue en rêve.
Mais dans cet univers sanglant, Dieu est partout. L'enjeu ultime est l'évangélisation de la Bretagne. Les ermites dévoilent le sens des aventures et l'arrière-plan théologique recèle celui de l'oeuvre entière.


Genre : Historique






Le temps d'un été, quelques adolescents désœuvrés défient les lois de la gravitation en plongeant le long de la corniche Kennedy. Derrière ses jumelles, un commissaire, chargé de la surveillance de cette zone du littoral, les observe. Entre tolérance zéro et goût de l'interdit, les choses vont s'envenimer... 




Genre : Contemporain





/!\ ATTENTION SPOILER /!\



La plupart des filles y réfléchiraient à deux fois avant de se fiancer à Reyes Farrow… Je ne suis pas comme la plupart des filles. Il est le fils unique du diable et moi une faucheuse en formation accro au café. Ce qui devrait nous rendre incompatibles. Et même ennemis. Mais il est aussi ténébreux, sensuel, sexy à se damner et tout ce dont j’ai jamais rêvé. Et je suis aussi détective privée. Alors quand un fichier du FBI concernant l’enfance de Reyes me tombe entre les mains… je sais que je ne devrais pas l’ouvrir. Sauf que je ne peux pas m’en empêcher. Et ça, c’est une très mauvaise idée ! 


Genre : Bit-lit





/!\ ATTENTION SPOILER /!\
Les têtes de nains tranchées ont beau s'accumuler sur le parvis de Castral-Roc, celle de Tyrion, meurtrier présumé de Tywin Lannister, son père, semble toujours solidement juchée sur ses deux épaules. Sa sœur Cersei, désormais régente, ne sait plus qui elle doit haïr le plus : lui ou la petite reine, Margaery, intriguante de basse-cour qui est parvenue à lui ravir le cœur du futur roi, son fils. Ses manœuvres ont beau être cousues de fil blanc, son joli minois et ses nombreux alliés font d'elle une rivale avec qui il faut compter. Pour autant, Cersei a encore quelques vilains tours dans son sac : ce n'est pas aux vieilles lionnes que l'on apprend à mordre...

Genre : Fantasy



/!\ ATTENTION SPOILER /!\
Les cartes changent une nouvelle fois de main : Cersei Lannister, la noire régente, s'empêtre dans la toile d'araignée qu'elle a tissée pour neutraliser sa bru, la petite reine ; arrivée au terme de son éprouvante quête, Lady Brienne, la pucelle de Torth, va faire une découverte aussi inattendue que mortelle ; Sansa Stark, marionnette entre les mains de Lord Petyr Baelish, dit Littlefingers, prépare un retour en force qui devrait faire couler beaucoup d'encre... et de sang ! Un chapitre de plus se clôt sur le royaume des Sept Couronnes, avec son lot d'alliances contre nature, de trahisons sanglantes et de morts inutiles. Et comme le trône de fer ne reste jamais vacant bien longtemps, une nouvelle guerre civile se profile à l'horizon.

Genre : Fantasy



 Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d'enfants. Il s'agit d'une ferme située au centre d'un labyrinthe peuplé de monstres d'acier terrifiants. Les ados n'ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu'ils font là. Ils n'ont qu'un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les "coureurs" parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu'il veut être coureur et résoudre l'énigme du labyrinthe.

Genre : Dystopie, Jeunesse


Et vous, prévoyez-vous des lectures pour les
 prochains mois ? Avez-vous lu certains de ces livres ? 



samedi 12 décembre 2015


Rage
Stephen King
J'ai Lu
2000
1ère édition : 1977
251 pages
Horreur





Charles Decker est, en apparence, un petit lycéen américain bien tranquille. Mais, entre un père violent qu'il déteste et une mère fragile, il rage a froid. Un jour, cette rage éclate et il abat, d'un coup de revolver, sa prof de maths. Puis, il s'empare du pouvoir, autrement dit, il prend sa classe en otage. Il va alors contraindre ces condisciples a se livrer a un déballage furieux, a se débarrasser de toutes les haines accumules en secret : contre les parents, la société corrompue, l'école pourrie, la lâcheté et l'incompréhension des adultes.





"Quand on a cinq ans et qu'on a mal quelque part, on crie pour que le monde
 entier soit au courant. A dix ans, on gémit. Mais dès qu'on arrive à quinze,
 on commence à grignoter la pomme empoisonnée qui pousse sur votre arbre de
 douleur personnelle [...]. On commence à bouffer ses poings pour étouffer
 les cris. On saigne à l'intérieur" 


J'étais étonnée de voir que ce livre n'avait pas été réédité depuis 2000. Mais après l'avoir lu ce livre et quelques explications sur internet, je peux dire que je comprends parfaitement le choix de l'auteur, son récit ayant été une référence pour certains adolescents qui ont crée des fusillades dans leur lycée.

Charles est convoqué au bureau du proviseur de son lycée après avoir violenté son professeur de physique chimie. Réagissant très mal face à une quelconque autorité, l'adolescent va se montrer agressif par ses mots et à la sortie de cet entretien, il va être pris d'une crise folie qui va l'amener à retourner en classe, tuer son professeur et prendre en otage ses camarades. Les adultes à l'extérieur vont alors essayer d'appâter Charles en le dissuadant de faire du mal à ces élèves, alors qu'il n'a aucune pensée violente contre eux.

Et c'est un des points qui fait que ce livre est dérangeant. Charles n'a pas envie de faire du mal à ses camarades. Il a l'air tout à fait lucide, même après avoir tué deux personnes. Oui, il est instable, mais il sait ce qu'il fait et ne perd pas les pédales, ce qui m'a fait froid dans le dos. Mais c'est aussi la réaction surprenante des élèves qui m'a déboussolée (que je n'expliquerais pas pour aucun spoil). Ce livre va alors se transformer en huit-clos incroyable où Charles va raconter des moments de sa vie, entre violence parentale et fantasmes sexuels plutôt dérangeants. Il va aussi demander aux autres de se confier en toute franchise, supprimant les barrières de l'intimité. Ces adolescents vont se révéler aux autres mais aussi à eux-mêmes et vont apprendre une leçon grâce/malgré cette journée, tout comme Charles.

Et la fin m'a complètement scotchée. Je comprends, sans accepter bien évidemment, pourquoi les personnages le font, et ça montre toute l'intelligence de ce roman. Celui-ci met en avant la psychologie du preneur d'otage mais aussi celle de tous ces adolescents. Charles leur révèle l'hypocrisie de la société, les mensonges constants des adultes et le chemin qu'ils peuvent choisir ou non de prendre. J'étais été vraiment secouée par la force psychologique et l'intelligence de ce court roman qui peut être dérangeant et qui n'est surtout pas à mettre entre toutes les mains ! 


"La morale de l’histoire, c’est que quand on recrache le passé et que le
 présent est encore pire, ça rend le vomi presque appétissant."



CONCLUSION
Un livre avec une forte puissance psychologique qui questionne
 sur le passage de l'adolescence au monde des adultes,
 l'hypocrisie de la société actuelle et sur l'acceptation profonde
 de soi. Le meilleur Stephen King que j'ai lu pour le roman et
 qui m'a le plus retourné.
20/20



AUTRES AVIS SUR CET AUTEUR
http://entournantlespages.blogspot.fr/2014/12/salem-stephen-king-le-livre-de-poche.html      http://entournantlespages.blogspot.fr/2014/07/dome-tome-2-stephen-king-le-livre-de.html     http://entournantlespages.blogspot.fr/2014/12/jessie-stephen-king-jai-lu-juin-2001.html

jeudi 10 décembre 2015

L'Apparence de la chair
 
Gilles Caillot
Éditions du Toucan
2012
407 pages
Thriller



Pour le capitaine de police Sylvie Branetti, la vie s'est arrêtée il y a quinze ans, lorsque le tueur qu'elle poursuivait a enlevé sa fille Lila avant de disparaître. Après un passage obligé en hôpital psychiatrique, elle se raccroche à un seul objectif : savoir ce qui est arrivé à Lila. La découverte d'un cadavre mutilé, arborant la même signature, la propulse à nouveau dans l'horreur. Mais elle a cette fois une espérance: connaître enfin la vérité. Accompagnée de Paul Bénito, son ancien amant, elle veut suivre avec acharnement les traces laissées par le bourreau et mène une enquête aux confins de la réalité, un parcours peuplé de rêves étranges qui la submergent de plus en plus. Et si tout n'était qu'apparence ? Bienvenue dans le chaos.





 
"Mon imagination a pris le pas sur ma mémoire. Mon cauchemar
 se poursuit mais ne reflète plus du tout la réalité. Alors que, dans mes
 souvenirs, je n’arrivais pas à sortir de la maison et essuyais une pluie
 de coups, j’ai réussi à nous tirer de ses griffes." 
 
 
Adorant Franck Thilliez, lorsqu'il recommande un thriller, je ne peux qu'avoir envie de le découvrir, surtout quand le résumé est aussi alléchant. Je me suis lancé dans l'inconnu et j'en ressors très agréablement surprise.

Sylvie a rencontré "le tanneur" il y a quinze ans est a été sa victime. Ce tueur en série l'a relâché, mais en contrepartie, il lui a pris sa fille. Depuis, l'agent de police essaye par tous les moyens de découvrir ce qui est arrivé à Lila, malgré des périodes de fortes dépressions et des passages en hôpital psychiatriques. Le décor est planté dès le début. Un tueur qui revient dans la vie de Sylvie après quinze ans, celle-ci qui va espérer découvrir enfin la vérité avec l'aide de son ancien amant et flic lui aussi, Paul. Le duo fonctionne bien dès le début grâce à leur passé intime, on ressent facilement cette tendresse entre eux et cette envie de protéger 'autre.

Le mode opératoire est spécial et peut ne pas convenir à un certain public. Le tueur n'hésite pas à renvoyer une image de violence et de terreur aux spectateurs de son acte meurtrier. Mais si l'enquête est importante dans ce thriller, la psychologie du personnage de Sylvie l'est encore plus. On rencontre une femme désoeuvrée, entre le désir de se battre encore dans cette recherche de vérité et de liberté, mais aussi une certaine folie avec ses rêves qui se mélangent à la réalité et ces hallucinations. Comme Sylvie, le lecteur n'arrive plus à bien discerner le faux du vrai, le rêve et le réel.

Le lecteur ne peut qu'attendre de voir ce que l'auteur lui prépare, restant en tension jusqu'à la révélation finale qui m'a complètement surprise. J'ai été réellement scotchée par ce choix et j'ai trouvé que la construction du roman est alors parfaitement bien réalisée. Comme le dit Franck Thilliez, ce thriller est bluffant et me donne envie de découvrir davantage Gilles Caillot. 


"Ce pays qui défendait des valeurs simples. Elles ont disparu petit à petit,
 insidieusement. La surenchère médiatique combinée au manque
 d’action des politiques ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. La France a
 perdu sa majuscule, laissant la loi du plus fort remplacer le respect d’autrui."
 
 
CONCLUSION
Une très bonne surprise, un thriller tout en tension et mystère.
 On ne sait pas à qui faire confiance et on discerne mal le rêve
 de la réalité, ce qui donne envie de vite savoir le fin mot de
 l'histoire.
18/20

mercredi 9 décembre 2015


Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
Anna Gavalda
J'ai Lu
2001
1ère édition : 1999
156 pages
Nouvelles, Contemporain





Les personnages de ces douze nouvelles sont pleins d'espoirs futiles, ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu'il leur arrive, ils n'ont rien à prouver. Ils ne sont pas héroïques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur prêter attention, sans se rendre compte de la charge d'émotion qu'ils transportent et que révèle tout à coup la plume si juste d'Anna Gavalda. En pointant sur eux ce projecteur, elle éclaire par ricochet nos propres existences.





 

"Précision : une Parisienne qui se respecte sur le boulevard Saint-Germain
 ne traverse jamais sur les lignes blanches quand le feu est rouge. Une
 Parisienne qui se respecte guette le flot des voitures et s'élance tout en sachant
 qu'elle prend un risque."


Après le coup de cœur pour Ensemble, c'est tout et une agréable lecture avec Je l'aimais, j'ai l'impression d'être depuis souvent déçue par Anna Gavalda. L'Échappée belle ne m'avait pas convaincue, et ce livre-ci non plus.

Ce recueil de nouvelles nous dépeint des personnages profondément humains qui vivent des événements quotidiens comme de nouvelles rencontres ou des souvenirs, ou des moments plus importants comme une grossesse. Ces protagonistes ne sont pas exceptionnels, ce sont des humains plongés dans la masse, qui pourraient être vous ou moi. On peut alors rapidement s'identifier à eux, mais mon problème, c'est que malgré les émotions qu'ils expriment, je n'ai pas toujours réussi à les capter ou à les ressentir. Certains de ces personnages sont plutôt pessimistes, remplis de désespoir, et je n'ai pas toujours compris où l'auteur voulait en venir avec eux.

Surtout que j'avais l'impression pour la majorité qu'Anna Gavalda terminait ses nouvelles au moment où ça devient vraiment intéressant ! Je me suis sentie de nombreuses fois frustrée à la fin de ces petites histoires, et je n'ai pas toujours compris le sens que l'auteur voulait leur donner, ce qu'elle voulait partager avec le lecteur. L'écriture simple, parfois ironique, m'a bien plu, sauf dans les cas où le narrateur s'adresse directement au lecteur. Je préfère lorsque le personnage est entièrement ancré dans son univers sans perception du nôtre.


"On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni
 pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes."



CONCLUSION
Des événements quotidiens qui auraient pu davantage
 m'intéresser s'ils auraient été plus poussés, ayant l'impression
 qu'ils s'arrêtaient au point culminant. Donc, plutôt déçu par ce
 recueil.
13/20




AUTRES AVIS SUR CETTE AUTEURE
http://img.livraddict.com/covers/0/383/couv4210024.gif     http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/12/je-voudrais-que-quelquun-mattende.html

dimanche 6 décembre 2015


La Maison jaune
Vincent Martorell
Neobooks, NeoFiction (ebook)
26 Mai 2014
Contemporain




Deux silhouettes franchissent la frontière franco-espagnole et trouvent refuge à Barras, petit village du Sud-ouest de la France. Nous sommes en 1936 et la guerre civile fait rage en Espagne. Antonio et sa femme Louisa, enceinte, décident de fuir leur pays natal afin de voir grandir leur enfant dans la paix. Barras est réputé pour accueillir les exilés, mais le village est aussi connu pour abriter une maison close. À la mort de ses parents alors qu'il n'est qu'un bébé, le petit Pablo se voit confier à Madame Raymonde, propriétaire de l'établissement. Cet enfant grandira dès lors aux côtés de femmes dont les mœurs seront quotidiennement remis en question, mais dont la bonté du cœur dépasse de loin la renommée des lieux.





Louisa et Antonio vivent en pleine guerre civile espagnole. Pour vivre en sûreté avec leur futur enfant, ils se réfugient à Barras, une vie qui accueille les exilés de la guerre. Mais bientôt Antonio va retourner se battre laissant sa femme se débrouiller dans cette nouvelle vie de travail à la maison jaune, une maison close tenue par Madame Raymonde. Profondément croyante, elle répugne à y aller, mais ne trouvant aucune alternative, elle va accepter un emploi en ce lieu de débauche.

Mais bientôt Louisa et Antonio vont périr et laisser leur enfant Pablo aux mains de Madame Raymonde qui va l'élever entouré de toutes ces "femmes-objets". Cette partie-là de l'histoire peine à arriver, la première partie faisant référence exclusivement à l'arrivée du couple à Barras et le nouveau mode de vie de Louisa alors qu'elle est enceinte et qui doit subvenir à ses besoins. Même si j'ai trouvé cette partie parfois un peu longue, j'ai tout de même apprécié découvrir l'opinion de cette future mère face au futur foyer de son fils qu'elle ne voit que comme un lieu de perdition.

La deuxième partie m'a davantage intéressé, découvrant l'éducation de Pablo parmi toutes ces femmes, comment il appréhende cet endroit et les femmes en général, son goût pour la peinture et ses voyages qui l'amène jusqu'à Paris, mais où il n'oubliera pas sa ville natale. L'écriture m'a encore une fois bien plu, restant simple et naturelle. Une certaine douceur se dégage de ce récit et du style qui m'a beaucoup touché. 


CONCLUSION
Une lecture agréable sur la vie peu ordinaire d'un petit garçon
 dans une maison close qui grandit et vit ses propres rêves.
16/20
 


Merci à Vincent Martorell pour ce partenariat.



AUTRES AVIS SUR CET AUTEUR
http://entournantlespages.blogspot.fr/2016/01/la-vie-peu-ordinaire-selon-madeleine.html     http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/10/la-theorie-du-papillon-vincent.html

vendredi 4 décembre 2015

La Passe-miroir tome 2
Les Disparus du Clairdelune
Christelle Dabos
Gallimard Jeunesse
Novembre 2015
527 pages
Fantasy, Jeunesse





Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.






 

"Chaque homme devrait avoir le droit de jouer sa vie aux dés. Ils génèrent
 des résultats aléatoires qui dépassent toutes les prédéterminations.
 Cela n’a plus aucun sens si les dés sont pipés."


Attention, risques de SPOILER si vous n'avez pas lu le premier tome. 
Le mariage avance à grands pas, et maintenant qu'Ophélie a révélé sa véritable identité à la cour, les tentatives de chantage et de meurtre redoublent pour que l'animiste ne devienne pas la nouvelle Madame Thorn. Ophélie qui est maintenant sous la protection de Farouk, l'esprit de famille du Pôle, va devoir réussir à rester en vie tout en découvrant l'auteur de lettres de menaces et le kidnappeur de quelques Mirages importants au Clairdelune.

Le premier tome était déjà captivant, celui-ci est exceptionnel. L'univers original dans lequel l'auteur nous invite m'a encore plus fasciné, tout comme la vie de la cour de Farouk rempli d'illusions qui est davantage mise en avant. Ophélie doit réussir à trouver sa place et à ne pas se faire plus d'ennemies qu'elle ne possède déjà. Toujours sous la protection de Bérénilde et de sa tante Roseline, elle va découvrir pleinement sa future vie au Pôle. L'intrigue toujours aussi prenante et imprévisible est ici également plus sérieuse, prenant le pas sur le polar avec cette histoire de disparitions. Les dons d'Ophélie vont cette fois-ci avoir beaucoup d'importance et vont l'aider parfois à avoir un coup d'avance sur les autres personnages. 


"- Le fait est que, la nuit dernière, j'ai organisé un bal travesti... D'ailleurs,
 maintenant que j'y pense, je vous avais invité et vous n'êtes pas venu.
- Abrégez, répéta Thorn entre ses dents." 


Les personnages sont toujours aussi intéressants à suivre. On ne peut qu'être agréablement surpris par l'évolution d'Ophélie qui se révèle plus forte qu'elle n'en a l'air, mais aussi de Thorn dont on comprend mieux les motivations et qui peut se montrer moins égoïste et misanthrope qu'on ne le croit (Oui ça y est, je suis vraiment tombée amoureuse...) L'histoire d'amour entre les deux n'est pas mise en avant, ce qui change des autres livres du genre et qui apporte une histoire plus complexe et intéressante qu'une simple romance dans un univers fantastique. Je me suis attaché à d'autres personnages comme Archibald, dont j'ai adoré les brefs entretiens avec Thorn qui me font à chaque fois mourir de rire, Bérénilde, Renold,etc... Ils ont tous encore beaucoup de choses à nous révéler. Il y a aussi un personnage énigmatique, Farouk, que je n'arrive pas encore à bien cerner. Il possède plusieurs facettes et on ne sait pas toujours laquelle est la plus proche de son lui véritable.

Les intrigues secondaires sont aussi très intéressantes à suivre, que ça soit cette histoire de déchus qui veulent retrouver leur place à la cour, mais surtout la recherche de réponse sur la naissance de ce monde. On avait déjà eu le droit à quelques bribes dans le premier tome, qui nous avaient paru assez mystérieuses et en retrait par rapport à l'intrigue principale. Dans ce tome-ci, cet aspect est davantage mis en avant et approfondi, on commence à comprendre où l'auteur veut en venir, surtout à la fin du livre.

Et cette fin... Si tout le livre est un régal, les quatre-vingt dernières pages sont complètement folles ! Je n'ai pas pu m'arrêter avant de connaître la toute fin. Les évènements s'enchaînent les uns après les autres sans nous laisser de répit et les révélations se font petit à petit nous apportant encore plus de questions et promettent de bonnes choses pour la suite. 


"La première fois que je vous ai vue, je me suis fait une piètre opinion de
 vous. Je vous croyais sans jugeote et sans caractère, incapable de tenir
 jusqu'au mariage. Ça restera à jamais la plus grosse erreur de ma vie."



CONCLUSION
Un deuxième tome fascinant qui surpasse le premier grâce à
 une intrigue encore plus captivante et sérieuse, des
 personnages qui se révèlent davantage et une fin à couper le
 souffle !
20/20


Merci encore à Babelio et aux éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat.


AUTRE AVIS SUR CETTE SAGA
http://entournantlespages.blogspot.fr/2015/11/la-passe-miroir-les-fiances-de-lhiver.html