dimanche 16 juillet 2017




Le livre :
  • Les Murmures du Shar : Le Masque et le sabre tome 1 (2017) de Pierrick Derrien : Prenez un pot de terre et creusez-y une vaste grotte. Placez en son centre un cristal luminescent pour l’éclairage, puis façonnez les parois en monts élancés. Faites couler de leurs hauteurs de longs fleuves tumultueux, et n’oubliez pas d’ajouter un large trou aux profondeurs insondables. Érigez stalactites et stalagmites, avant de pendre sur leurs flancs des villes élégantes et raffinées. Maintenant, placez dans cet univers gobelins, trolls, nains, et bien sûr une bonne partie d’humains. Ajoutez-y une gladiatrice aux secrets bien dissimulés, un ogre bicéphale et une poignée de dragons, avant de compléter avec une reine elfe aux pouvoirs considérables et un empereur qui manque d’assurance. Saupoudrez de magie noire pour pimenter l’action, et mettez en marche la grande roue du temps. Servez sur feuille de papier, et dégustez.
En plein inconnu face au résumé qui en dit très peu, j'ai été très agréablement surprise par ce premier tome fantasy qui possède le parfait mélange entre action et descriptions. L'univers se révèle déjà assez riche avec toute une mythologie et un approfondissement et en même temps on a pas vraiment le temps de s'ennuyer avec ce qu'il se passe pour l'héroïne de l'histoire.
--> 18/20 (chronique)



Les chroniques :
Quelques jours de nos vies (2017) de Calre Swatman
La Malédiction d'Ariane (2017) de Kate P. Katell



Les acquisitions :
         



Les films :
    

  1. The Circle (2017) de James Ponsoldt : Les Etats-Unis, dans un futur proche. Mae est engagée chez The Circle, le groupe de nouvelles technologies et de médias sociaux le plus puissant au monde. Pour elle, c'est une opportunité en or ! Tandis qu'elle prend de plus en plus de responsabilités, le fondateur de l'entreprise, Eamon Bailey, l'encourage à participer à une expérience révolutionnaire qui bouscule les limites de la vie privée, de l'éthique et des libertés individuelles. Désormais, les choix que fait Mae dans le cadre de cette expérience impactent l'avenir de ses amis, de ses proches et de l'humanité tout entière…
Le film est un peu trop long mais arrive bien à apporter une certaine oppression tout au long du film face à ce groupe où la vie privée n'a plus aucune place. C’est tout ce que je déteste et c'est bien raconté. Mais la fin est incompréhensible au vu de l'incohérence de raisonnement de May, le personnage principal. Je n'ai pas compris ses choix et où elle voulait en venir après ce qu'elle a traversé depuis qu'elle a été embauché à The Circle.
--> 12/20
 
  • Les Ex (2017) de Maurice Barthélémy : Si Paris est la ville des amoureux, elle est aussi celle… des ex ! Antoine n’ose plus s’engager, Didier regrette son ex-femme, le père Laurent doit célébrer le mariage de son ex, Julie, Serge est harcelé par Lise, l’ex de sa petite amie du moment, tandis que Greg se console avec le chien… de son ex !
C’est une comédie française qui m'a particulièrement plu et qui m'a fait rire. Certaines histoires sont improbables, surtout une à la limite du n'importe quoi, mais j'ai trouvé que les différents personnages étaient très touchants par leur histoire d'amour passée, la manière dont ils reprennent leurs vies seuls, et la manière parfois avec laquelle certains se retrouvent.
--> 16/20



Les séries télé :
     
  • Elementary saison 1 (2012) épisode 1 : Les enquêtes de Sherlock Holmes traitées sous un angle plus moderne dans un New York contemporain. Ancien consultant chez Scotland Yard, l'enquêteur britannique rejoint les forces de police new-yorkaises, secondé par son assistante personnelle Joan Watson.
Ce premier épisode est loin de m'avoir convaincu. J'aime bien Lucy Liu mais j'ai trouvé qu'Elementary ressemblait à beaucoup d'autres séries policières et que Sherlock Holmes n'était qu'un prétexte pour résoudre des enquêtes policières avec encore un personnage excentrique et quelque peu antipathique. Je ne pense pas continuer tout de suite mais j'aimerais bien voir les épisodes suivants pour me faire un réel avis.
--> 12/20
 
  • Gypsy saison 1 (2017) épisodes 1 à 3 : Une thérapeute se met à jouer à un jeu dangereux lorsqu'elle s'immisce dans la vie des personnes impliquées dans l'entourage de ses patients. 
On peut dire que la vie de cette psychologue est assez étrange et qu'elle aurait besoin elle-même d'aller consulter. Je m'attendais à quelque chose d'un peu plus rythmé s'axant davantage sur le thriller. Mais la série prend son temps pour s'attacher à la psychologie des personnages. Jean joue un jeu dangereux qui mêle son travail et sa vie privée et je ne vois pas vraiment comment elle peut s'en sortir indemne.
--> 14/20

  • Lie to me saison 2 (2009) épisodes 13 à 22 : Le Dr Cal Lightman, expert en détection de mensonges par l'analyse de "micro-expressions", vend les services de son équipe pour des enquêtes criminelles et civiles.
J'aime toujours autant cette série avec Cal Lightman que j'affectionne tout particulièrement. Je préfère réellement cette deuxième saison à la première et j'espère que le niveau sera toujours aussi bon pour la troisième et dernière saison. Les enquêtes me plaisent beaucoup et surtout la manière dont elles sont résolues par ces experts du mensonge.
--> 17,5/20

8 commentaires:

  1. Très joli bilan! Des films que je ne connais pas! En série j'aime bien Lie to me même si je n'ai pas vu tous les épisodes ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que je l'ai fini, je trouve que c'est une bonne série même si elle commençait déjà à baisser en qualité malheureusement.

      Supprimer
  2. Un super bilan !!! Avec pleins de découvertes pour moi je t'en remercie (ou pas :p)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, de rien. Bizarrement, je ne me sens pas du tout coupable ;)

      Supprimer