mardi 15 août 2017

Fils-des-Brumes : Le Puits de l'Ascension tome 2, Brandon Sanderson
Attention, risques de SPOILER si vous n'avez pas lu le premier tome.
Le Seigneur Maître est tombé. La guerre peut commencer.
En mettant fin au règne brutal et millénaire du tyran, ils ont réalisé l’impossible.
À présent, Vin la gamine des rues devenue Fille-des-Brumes, et Elend Venture le jeune

 noble idéaliste doivent construire un nouveau gouvernement sur les cendres de l’Empire.
 Mais trois armées menées par des factions hostiles, dont celle des monstrueux koloss, font
 le siège de Luthadel. Alors que l’étau se resserre, une légende évoquant le mystérieux
 Puits de l’Ascension leur offre une lueur d’espoir.
Et si tuer le Seigneur Maître avait été la partie la plus facile ?

AVIS



« - Toi, Elend Venture, tu es un homme bon. Vraiment bon.
- Les hommes bons ne deviennent pas des légendes, dit-il tout bas.
- Ils n’en ont pas besoin, répondit-elle en ouvrant les yeux pour le regarder.
 Ils font de toute façon ce qui est juste. »



Un an après la fin du règne du Seigneur Maître, grâce à la force et au courage de Vin, la majorité des nobles ont quitté la ville, les skaas connaissent de nouvelles libertés et Elend Venture devient le dirigeant de Luthadel. Seulement, plusieurs forces désirent obtenir l'atium caché du Seigneur Maître et le territoire du Dominat Central. Les armées de Straff Venture et de Cett comptent obtenir la ville qu'Elend Venture et son conseil souhaitent relever de ses cendres. En état de siège, l'ancienne équipe de Kelsier est toujours présente afin de protéger la ville au péril de leur vie. Majoritairement constituée de brigands et d'arnaqueurs, la bande est malgré tout toujours prête à foncer vers l'impossible. Et garder Luthadel dans ce nouveau régime démocratique avec le jeune noble à sa tête va être très complexe. Tout le monde souhaitait pouvoir découvrir le règne du grand Kelsier. Mais le Survivant des fosses Hathsin n'est plus et Elend doit réussir à écrire sa propre histoire et à gagner la partie auprès de Vin, la Sauveuse, celle qui a délivré la ville de son emprise tyrannique vieille d'un millénaire. 

Malheureusement, le combat des hommes n'est pas le seul à faire rage. Malgré la mort du Seigneur Maître, les brumes envahissent toujours la nuit du Dominat. Pire, elles commencent à apparaître le jour et à être le sujet de terribles malédictions. Vin réussira-t-elle à être celle que tout le monde attend ? Peut-elle être l'arme fatale d'Elend sans se perdre elle-même ? Les deux protagonistes vont se découvrir encore davantage, et trouver en eux ce qu'il y a de plus utile et de primordiale pour la survie de Luthadel. Mais à la fin, resteront-ils dans le même camp en proie aux mêmes croyances et buts ? Font-ils tous partis du même camp ? 

Ce deuxième tome va s'interroger sur la capacité d'Elend, de Vin et des autres hommes de la bande à survivre à la prochaine guerre et à faire revivre Luthadel. Que ce soit les deux jeunes amoureux, Sazed, Ham, Brise, Spectre, Clampin ou OreSeur, tous mettent la main à la patte et s'emploient à donner le meilleur d'eux-mêmes. Ce groupe reste, comme dans le premier tome, la touche de fraîcheur et de bonne humeur dans cette atmosphère sombre où se profile guerres et morts par les brumes et les hommes. On en apprend davantage sur chacun des personnages, sur leur passé, leur caractère profond. Certains se révèlent très intéressants à explorer lorsqu'ils se retrouvent en duo comme celui entre Vin et OreSeur, eux qui ne s'appréciaient pas par le passé et qui arrivent finalement à s'amadouer.


« Quelle que soit la force de votre adversaire, il ne peut pas vous attaquer si vous
tenez un couteau contre sa gorge [...]
- Mais dites-moi, pourquoi faut-il toujours que les gens comme vous et moi incarnent
les couteaux ? »




De nouveaux protagonistes surgissent tels que Zane, Tindwyl ou Cett, personnages ambigus et difficiles parfois à cerner. Mais le premier a du mal à trouver son importance étant finalement plutôt prévisible et redondant dans ses réflexions sur Vin, Straff ou Elend. Vin est également en proie à des interrogations qu'elle va longuement ruminer tout au long de ce tome. Perçue pour certains comme une sorte de divinité, la jeune femme a du mal à percevoir ce que tout le monde voit en elle, à accepter le destin qui lui est promis. Elle reste alors longtemps dans ses retranchements, n'avançant pas et se laissant parfois manipuler facilement par les gens qui l'entourent. Elend pers également un peu de sa superbe, devenant beaucoup plus craintif et pessimiste, ce qui est évidemment expliqué par son nouveau statut de dirigeant. 

L'intrigue peine donc parfois à réellement avancer, avec cet état de siège de Luthadel qui rend l'histoire plus passive que dans le premier tome. Mais à l'intérieur de la ville se jouent encore des stratégies, alliances et trahisons afin d'obtenir le pouvoir ou la survie. Grâce à Sazed et Vin, le lecteur en apprend également davantage sur le Héros des siècles avant le début du règne du Seigneur Maître, ce que les maîtres Terrisiens avaient prédits et la tournure des événements qui ont amenés au règne tyrannique que tous connaissent. Le Puits de l'Ascension redevient après tout ce temps une énigme que Vin est bien décidée à résoudre. Mais est-elle capable d'en déceler les secrets ? 

Le tout se poursuit d'une manière assez cyclique s'alternant entre longs moments de réflexion et reflux de dynamisme par le biais des scènes d'action et de révélations. La fin ne cesse d'interroger sur ce qui peut maintenant advenir des personnages et de cet univers très bien construit et toujours aussi bien exploité. Brandon Sanderson mérite pleinement son succès lorsque l'on a la chance de découvrir avec plaisir cette trilogie, en désirant découvrir avec davantage d'avidité ses autres nombreuses histoires.



« Qui était-il ? Un homme monté par hasard sur le trône ? Un piètre remplaçant pour
 leur chef si brillant ? Un idéaliste qui n’avait pas réfléchi au danger qu’engendrerait
 sa conception du monde ? Un idiot ? Un enfant ? Un imposteur ?
Leur meilleure option. »




CONCLUSION
L'univers et les personnages sont toujours aussi
 intéressants et bien exploités. Mais j'ai ressenti
 quelques longueurs et redondances qui ont
 parfois ralenti ma lecture.



AUTRE AVIS SUR CETTE SAGA
http://entournantlespages.blogspot.fr/2016/08/fils-des-brumes-1-les-brumes-regnent.html

12 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est une saga très bien construite avec des personnages super intéressants et attachants. Je suis vraiment contente d'avoir sauté le pas. J'ai maintenant très envie de découvrir les autres sagas de l'auteur !

      Supprimer
  2. AH ! Que de souvenirs avec Fils-des-Brumes, j'ai adoré cette trilogie :) C'est vrai que le rythme est différent que dans le premier volume ce qui demande un peu d'adaptation au lecteur. Mais Brandon Sanderson fourmille d'idées qu'on prend plaisir à découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, malgré la différence de rythme, j'ai beaucoup apprécié de deuxième tome, qui m'a donné très envie de lire le dernier. Brandon Sanderson est très doué pour construire un univers et des personnages parfaitement développés et approfondis.

      Supprimer
  3. Ah cette saga me tente tellement!😍 contente que tu ai aimée😁

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle te tente, fonce ! C'est la première saga que je découvre de l'auteur et elle me donne envie d'en découvrir davantage comme Les Archives de Roshar ou Coeur d'acier.

      Supprimer
  4. Dommage pour les petits points négatifs mais j'ai quand même très envie de tenter cette série ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré les quelques points qui m'ont dérangé, ça reste un très bon tome, et une saga géniale. J'ai hâte de pouvoir découvrir le dernier tome qui je pense sera encore meilleur. Je te la recommande si tu aimes la fantasy :)

      Supprimer
  5. J'ai une autre série de l'auteur en cours (d'ailleurs, il faudrait que je m'attaque au tome 2 à l'occasion) et j'aime plutôt bien son style et a priori les univers qu'il crée. Donc pourquoi pas, mais j'attendrai par contre d'avoir fini celle que j'ai entamée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je compte terminer cette trilogie avant de découvrir les autres sagas de l'auteur. Certaines me font très envie comme Les Archives de Roshar ou Coeur d'acier.

      Supprimer
  6. Ce second tome est un excellent tome avec une intrigue dense et complexe, des personnages attachants et profonds et des idées plus qu'originales. J'ai donc passé un excellent moment avec ce livre malgré une fin ouverte appelant au troisième tome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un deuxième tome en continuité du premier avec un approfondissement de l'univers et des personnages, ces derniers toujours aussi attachants et dont on découvre pour la plupart le passé. J'ai hâte de pouvoir découvrir le dernier tome qui j’espère sera aussi bon.

      Supprimer