mercredi 21 juin 2017

La Faucheuse tome 1, Neal Shusterman
LES COMMANDEMENTS DU FAUCHEUR :
TU TUERAS.
TU TUERAS SANS AUCUN PARTI PRIS, SANS SECTARISME ET SANS
 PRÉMÉDITATION.
TU ACCORDERAS UNE ANNÉE D'IMMUNITÉ À LA FAMILLE DE CEUX
 QUI ONT ACCEPTÉ TA VENUE.
TU TUERAS LA FAMILLE DE CEUX QUI T'ONT RÉSISTÉ.



AVIS


« La fin de la vie humaine était autrefois entre les mains de la Nature. Mais nous
 lui avons volé cette prérogative. Désormais, nous avons le monopole de la vie
 et de la mort. Nous sommes son seul distributeur. » 


Après le nombre d'avis, en majorité très positifs, sur ce premier tome, j'ai décidé finalement de le découvrir par moi-même. Je ne suis généralement pas très friande de la Collection R n'ayant lu que très peu de livres de cette collection et n'étant pas souvent très intéressée par ce qu'elle propose. Malgré cela, je me suis plongée dans le premier tome de La Faucheuse sans aucune réserve ou appréhension et j'ai pu alors découvrir un univers très bien détaillé et des personnages qui tiennent la route. Citra Terranova et Rowan Damisch vivent après l'Âge de la Mortalité, qui définit la société contemporaine avant 2042. Depuis que la science a découvert le secret de l'immortalité, la paix règne sur les différents continents, étant régis maintenant par le Thunderhead, une intelligence artificielle omnisciente qui gère tout ce qui est en lien avec la vie des nombreux habitants sur toute la planète. Néanmoins, il y a bien une chose que le Thunderhead ne s'occupe pas et qui est de taille : la mort. 

Alors que tout le monde peut vivre indéfiniment tout en ayant la possibilité de se se régénérer à l'âge que l'on désire, le problème de la surpopulation se pose de plus en plus. Néanmoins, dès le début de cette nouvelle ère, la Communauté s'est formée et a crée les faucheurs. Répondant à dix commandements et n'étant pas souscrits aux autres lois de la société humaine, le faucheur devra glaner un quota de personnes tous les trimestres sans parti pris et sans préméditation. Pour ceux qui acceptent leur sacrifice sera offert un an d'immunité à leur famille. Pour ceux qui, au contraire, résistent amèneront la mort sur la leur. Après leur rencontre avec le faucheur Maitre Faraday, Citra et Rowan vont devenir ses apprentis. Ils auront un an pour apprendre les règles des faucheurs et les différentes manières de glaner un être humain ou de se défendre contre ceux qui résistent. Les deux adolescents sont au départ réticents à sceller leur destin dans les mains de Maitre Faraday et à signer la fin de leur vie humaine auprès de leur famille. Mais au côté du faucheur, ils vont apprendre à se servir de leur force et de leur compassion afin de devenir le meilleur faucheur possible. Et Citra et Rowan doivent donner le meilleur d’eux-mêmes. Car à la fin, un seul pourra prétendre au statut de faucheur. 


« Hier vous étiez des dieux. Aujourd'hui vous êtes mortels. La mort est un
 cadeau que je vous fais. Acceptez-la avec grâce et humilité. » 


La compétition se fait alors rude, surtout face à certaines complications importantes au milieu du chemin. Au côté également de la reconnue Dame Curie, "la Marquise de la Mort", et de Maitre Goddard très controversé dans la Communauté des Faucheurs par sa vision implacable de son statut, les deux adolescents vont devoir montrer leurs facultés au détriment de l'autre tout en essayant de survivre jusqu'à l’ultimatum final. Ce qui est intéressant de constater est que Citra et Rowan, tout comme la plupart des apprentis avant eux, ne désirent aucunement être un faucheur. Les meurtres et autres violences physiques ayant dorénavant disparus au sein de cette société, les faucheurs sont presque les seuls à pouvoir apporter la mort. Cela les rend donc effrayants, les êtres humains cherchant soit à les fuir, soit à rechercher leurs bonnes grâces contre une année d'immunité. Les deux adolescents, qui sont loin d'avoir leur langue dans leurs poches, sont intrépides, rusés mais font également preuve d'une grande compassion, et pour cela, Maitre Faraday les considère comme les apprentis parfaits. Seulement, toute cette année d'apprentissage, mêlée à des confrontations complexes et à des jugements arbitraires, vont peu à peu les transformer, ne ressortant pas toujours forcément ce qu'il y a de meilleur en eux. Alors que Citra semble toujours rester dans le droit chemin, j'ai apprécier découvrir davantage Rowan face à ce qu'il doit endurer. La manière dont il réagit aux événements le rend plus ambigu, double, et plus intéressant selon moi. Et même si on se doute de leur détermination face à l'ultimatum qui leur ont été donné, c'est intrigant de voir la manière avec laquelle ils y parviennent.

Mais au-delà de l'apprentissage de Citra et de Rowan, l'auteur nous offre un univers parfaitement détaillé, ce qui est d'autant plus surprenant pour un roman classé jeunesse. Une certaine comparaison se fait entre cette nouvelle ère et la notre par le biais de la politique, des arts, de la religion, de la relation avec autrui, etc... C'est intéressant de s'interroger sur ce qu'on serait prêt à abandonner afin de vivre dans la paix. Malheureusement, celle-ci ne peut pas toujours être présente comme le confirme la Communauté des faucheurs. Ces derniers ont tous une manière différente de glaner, une morale propre à leur caractère, et ne peuvent donc pas toujours être tous en accord. Une véritable tension se forme entre les faucheurs conventionnels et ceux de la nouvelle génération qui perçoivent les humains comme inférieurs à eux. Certains, comme Maître Goddard et son élégie, se comportent comme des dieux se servant de marionnettes comme bon leur semble. L'écriture toujours fluide aide à ne pas se noyer dans le flot d'informations et de descriptions en apportant le parfait mélange entre narration et action. Après un premier tome aussi réussi, j'ai bien évidemment hâte de découvrir la suite avec ces deux personnages principaux intrépides et intelligents qui de leur simple statut d'humain n'avaient pas peur de défier la mort et qui maintenant vont se mesurer au monde entier. 


« Mon vœu le plus cher pour l'humanité n'est ni la paix, ni le confort ni la joie.
 Non. Ce que je nous souhaite, c'est de mourir un peu en nous-mêmes
 chaque fois que nous assistons à la mort d'un autre. Car seule la douleur causée
 par l'empathie pourra nous permettre de rester humains. Aucune version de
 Dieu ne pourra nous venir en aide si jamais nous perdons cette aptitude. »



CONCLUSION
Un premier tome très bien mené avec un univers parfaitement
 construit avec ce qu'il faut de descriptions. Les personnages
 sont également une grande force de ce roman, certains
 intrépides, d'autres plus sages, mais tous très intelligents.

18 commentaires:

  1. Ce roman m'a attiré dès que j'ai vu la couverture, ton avis n'arrange pas les choses :) j'ai très envie de découvrir cet univers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la couverture ne laisse indifférent. Je te recommande vraiment ce premier tome, surtout s'il te fait envie. L'univers est bien décrit tout comme les personnages.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Oui, moi aussi ! J'ai hâte de découvrir la suite :D

      Supprimer
  3. Toujours pas lu... Ce n'est pas l'envie qui me manque, pourtant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comptais pas le lire de si tôt, mais après tous les avis très positifs que j'ai lu sur internet, je n'ai pas pu m'empêcher de le prendre en librairie ^^ Et je ne suis pas du tout déçue !

      Supprimer
  4. Mais j'ai troooooop envie de le lire!!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Je vais bientôt l'acheter, j'ai trooop hâte de l'avoir !! *_*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite une aussi bonne lecture que moi ! :D

      Supprimer
  6. Il m'attends sagement dans ma PAL, j'ai hâte de pouvoir le lire.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai hâte de le lire encore plus grâce à toi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de te donner encore plus envie :p Je te le conseille !

      Supprimer
  8. J'avais beaucoup aimé ce roman du fait de son originalité. J'ai aimé l'idée des faucheurs et la prise de conscience de tous ne fauchent pas de la même manière. On touche alors à un aspect moral qui m'a bien plu! Quant aux personnages, ils sont attachants et on a envie de suivre leur parcours. Une jolie lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pensé totalement la même chose que toi. L'auteur s'attache à apporter un côté moral à son histoire, balançant entre le bien et le mal et la nécessite que les choses doivent être faites d'une manière différente pour chaque être, et ici pour chaque faucheur. J'ai hâte de lire la suite !

      Supprimer
  9. J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Au-delà de l'intrigue l'auteure pose vraiment des questions de fond qui méritent réflexion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup apprécié également les réflexions qu'amènent les thèmes que propose l'auteure. J'ai hâte de savoir ce qu'elle nous réserve pour la suite.

      Supprimer